Quand Chine rime avec Jeux Olympiques

Quand Chine rime avec Jeux Olympiques

C’était écrit et cela s’est réalisé. La Chine voulait des JO 2008 grandioses mais au delà de l’esprit sportif, elle les voyait comme une vitrine idéale pour montrer sa toute puissance aux yeux du monde. La Chine deviendra inévitablement la première puissance économique mondiale d’ici quelques années, dans cette optique elle avait aussi à coeur de démontrer qu’elle l’était déjà au niveau sportif. Le sport est en effet resté, même après la chute du mur de Berlin, un des meilleurs vecteurs de promotion et de propagande de certains pouvoirs en place.

Et le résultat est éloquent. La Chine a trusté 1 podium olympique sur 6 (!) et détrôné les Etats-Unis, champions toutes catégories du sport olympique depuis des lustres. Au prix d’une politique sportive tournée vers la performance et le résultat, d’un effort de dépistage et de recrutement sans précédent lancé depuis l’attribution de ces Jeux par le CIO, la Chine a fait la démonstration de sa puissance de frappe et de son énorme potentiel.

En somme quand les chinois veulent quelque chose, rien ne leur leur résiste, pas même la première puissance au monde. Sur quoi repose ce potentiel ? La force du nombre et un modèle politique qui sont des armes redoutables contre lesquelles il est difficile de lutter. Même si les JO reste du domaine purement sportif , il est nécessaire de se questionner et d’extrapoler cette réussite au monde de l’entreprise et à l’économie en général. La Chine est effectivement un rouleau compresseur qui reste loin des modèles de société démocratiques et des règles connues du commerce mondial (OMC). Et de fait, elle est devenue un acteur inévitable et redoutable avec lequel il faudra composer dans les décennies à venir.

Les entreprises, exportatrices ou non, doivent donc intégrer la Chine, en terme de concurrence ou de marché, dans leur reflexion stratégique à court et moyen terme. Cette anticipation se révèlera judicieuse quand l’empire du milieu ne sera plus uniquement l’usine du monde mais frappera aussi à notre porte pour conquérir de nouveaux marchés au delà de la Grande Muraille.

Pour plus d’informations sur la Chine, voir l’excellent portail (indépendant) Aujourd’hui la Chine.

Exprimez vous!

*