Les principaux facteurs d’échec des entreprises au Canada

Les principaux facteurs d’échec des entreprises au Canada

L’organisme SAGE Mentorat d’affaires propose un service de mentorat structuré et supervisé qui permet aux entrepreneurs de la région de la Québec de bénéficier de l’accompagnement d’une personne de confiance, le mentor d’affaires. Ces mentors dont le rôle est d’écouter, de partager et de conseiller les chefs d’entreprises quand ceux-ci en ressentent le besoin. C’est sur le thème « Les principaux facteurs d’échec des entreprises au Canada » qu’un des mentors SAGE nous livre son conseil du mois :

Il y a quelque temps, en faisant une recherche sur le site de Statistiques Canada, j’ai trouvé des statistiques très intéressantes pour les jeunes et moins jeunes entreprises. Ces statistiques nous informent sur les facteurs d’échec d’une entreprise. On y mentionne les 13 causes les plus fréquentes de défaillance des entreprises canadiennes. Je vous recommande de les lire une par une tranquillement, de réfléchir sur chacune, et de vous avouer la vérité sur chacune d’entre elles. Ça ne sert à rien de vous mentir, surtout pas à vous. Si vous faites face à un ou plusieurs de ces problèmes, ne paniquez pas, restez calme, réfléchissez bien. Cependant, il faudra agir vite pour remédier à cette situation avant qu’il ne soit trop tard. Si vous avez la chance d’avoir un mentor, faites-lui-en part. Il devrait vous aider à trouver une ou des solutions qui s’imposent ou à tout le moins, vous adresser à une firme spécialisée pour le genre de problème qui vous affecte tout particulièrement.

Les 13 principaux facteurs d’échec :
1) Mauvaise gestion de trésorerie
2) Absence de mécanismes de contrôle de la performance
3) Manque de compréhension ou d’utilisation des gestes à poser pour contrôler la performance de l’entreprise
4) Mauvaise gestion des dettes (ne pas payer vos créditeurs en temps et ne pas coordonner vos paiements avec vos entrées de trésorerie)
5) Le niveau d’endettement de votre entreprise est alors trop élevé et vous n’êtes pas en mesure de réduire le montant de votre dette
6) Trop compter sur une poignée de principaux clients
7) Étude de marché insuffisante ou inadéquate vous donnant une vision biaisée des besoins et désirs des clients que vous ciblez
8) Manque de connaissance et de planification financière
9) Incapacité à innover
10) Mauvaise gestion des inventaires
11) Manque de communication au sein de l’organisation
12) Incapacité à évaluer vos forces et faiblesses
13) Faire cavalier seul et vouloir tout faire soi-même sans aide extérieure (un gestionnaire, un comptable d’expérience ou encore un mentor.

Je vous avoue que j’en aurais quelques autres à ajouter, mais je me contenterai d’en ajouter un seul. J’ai retrouvé chez la plupart des entrepreneurs qui ont demandé à être aidés la méconnaissance et l’incompréhension de la lecture de leurs états financiers. J’ai toujours conseillé d’avoir des états financiers mensuels afin de savoir où l’on est et où l’on s’en va.

Que rajouter de plus si ce n’est que tout entrepreneur devrait considérer ces « 13 causes » comme une sorte de « 10 commandements » à réévaluer régulièrement pour s’assurer que la pérennité de son entreprise n’est pas mise en péril par quelques manquements graves (et pourtant bien connus)…