Mission de recrutement en Europe : + de 2 500 candidats à la rencontre des entreprises québécoises

Paris, Bruxelles puis Namur, c’est dans l’ordre le parcours qu’ont entrepris les 12 entreprises de la région de Québec parties à la fin du mois de novembre en délégation avec Destination Canada et le Pôle Québec Chaudières Appalaches pour proposer plus de 300 postes à combler. La mission de 10 jours avait pour but de recruter des profils qualifiés principalement dans les secteurs des technologies de l’information (architectes, analystes, spéciliastes en sécurité, programmeurs,…) et de l’ingénierie (génie civil, traitement des eaux, génie minier,…).

Et ce sont près de 2 500 personnes qui se sont présentées lors de ces différentes journées en France et en Belgique prouvant qu’il est encore possible de trouver des profils qualifiés mais surtout que l’attrait du Canada et plus particulièrement du Québec reste fort en Europe de l’ouest francophone puisque tous les participants sélectionnés, avaient engagé ou complété leur démarche d’immigration auprès des autorités canadiennes et donc décidé de traverser l’Atlantique.

Il reste maintenant à finaliser les contrats de travail entre les candidats sélectionnés et les entreprises mais tous les participants avaient le sentiment, à la fin de la mission, que les résultats étaient globalement très satisfaisants. Représentante au sein de la délégation québécoise de plusieurs PME de la région dans le cadre d’un accord passé entre la VETIQ et le Pôle Québec Chaudières Appalaches, j’ai personnellement pu constater que la taille de l’entreprise importait peu dans le choix final des candidats mais que la qualité du poste et de la mission proposés ainsi que l’environnement de travail et les valeurs véhiculées de l’entreprises étaient les clés pour les convaincre de s’engager.

La région de Québec envisage dans le cadre du programme DevTech d’organiser 3 missons annuelles de recrutement international.