RH 2.0 : De la télé-réalité à l’entreprise

Une initiative originale qui pourrait inspirer certaines entreprises pour se séparer de certains de ses employés en ces temps de crise. En effet, une société belge vient de s’inspirer du concept de télé-réalité pour mettre en place un site internet, you choose we fire, sur lequel les visiteurs peuvent voter pour un de ses employés qui devra quitter la société à la fin du vote. Pour vous aider à sélectionner l’employé que vous voudriez voir partir, on vous présente leur photo et le profil dans lequel vous pouvez lire leurs qualités et défauts.

Bien-sûr comme le dit, sans détour, son concepteur qui en l’occurrence est un employé de la société : « Sans dire que l’opération est fausse, elle n’est néanmoins plus vraie« . En clair, il s’agit d’un canular servant à une opération de marketing. Objectif principal : faire parler de la société !

L’opération peut sembler redoutable et cruelle, mais il n’en reste pas moins, que l’idée est intéressante à analyser. Car, en soi-même le concept n’est pas nouveau, puisque depuis plus de 20 ans maintenant, les entreprises ont recours à l’évaluation « rétroaction 360 degrés » pour évaluer leurs cadres. Ce sont les évaluateurs (supérieur immédiat, collègues, subalternes, clients internes et clients externes) qui s’expriment sur le rendement ou la performance de leurs collaborateurs. Il en est de même pour le jeu mis en place par la société belge, puisqu’on vous demande de juger la performance de leurs employés.

Est-ce que cette idée va créer une nouvelle façon de mesurer la performance au travail ? Dans tous les cas, elle aurait un impact sur la responsabilisation des employés, car en plus d’une responsabilité professionnelle envers l’employeur, ils deviendraient responsables face à la société de manière générale.