La veille stratégique pour anticiper la vague…

Le temps passe mais les choix stratégiques judicieux et les bonnes pratiques d’affaires ne meurent jamais ! En visionnant une présentation que j’avais faite en octobre 2007 dans le cadre d’une soirée « meilleures pratiques d’affaires » organisée par l’association des entreprises en TI de la région de Québec (VETIQ), j’ai constaté que le thème abordé « Veille stratégique et intelligence économique » était plus que jamais d’actualité et lorsque je évoquais les raisons qui doivent conduire à faire de la veille en entreprise, le facteur d’environnement « crise économique mondiale majeure » ne faisait alors pas partie de mon arsenal d’arguments (Qui aurait pu le prédire il y a encore 15 mois ?).
C’est la raison pour laquelle, j’ai décidé de ressortir le support de cette présentation :


Elle est téléchargeable sur le site Slideshare (une véritable mine d’informations, entre autres, sur les sujets relatifs à la gestion entreprise) et vous guidera dans votre démarche de réflexion et de mise en place d’un processus de veille stratégique. Et contrairement à la croyance populaire, faire de la veille n’est pas complexe. C’est avant tout une culture et un processus à implanter au sein de l’entreprise dans le but de la rendre naturelle, efficace, permanente et performante et tout l’inverse d’une contrainte supplémentaire au quotidien. Je compare souvent cette approche à l’assurance de la qualité : il y a ceux qui la subissent et ceux qui savent en tirer l’essentiel pour maximiser l’efficacité de l’entreprise. En bout de ligne, c’est ce qui peut faire la différence entre les perdants et les gagnants (prenez l’exemple de Toyota dans l’automobile pour vous en convaincre).

Exprimez vous!

*