Situation économique 2009 : les entrepreneurs de la région de Québec restent optimistes

Situation économique 2009 : les entrepreneurs de la région de Québec restent optimistes

Tout n’est pas morose en ce début d’année 2009 ! Un sondage, commandité par Pôle Québec Chaudières Appalaches, et réalisé en janvier 2008, auprès d’un large panel d’entrepreneurs de la région de Québec (et dont les résultats viennent d’être publiés aujourd’hui) montre que la région reste encore relativement épargnée par la crise et que l’optimiste est de mise pour l’année 2009. On y apprend entre autres qu’à Québec :
- 18% considèrent la situation économique générale actuelle comme très bonne dans leur région et 76,4 % la voient plutôt bonne
- 75,5 % des entrepreneurs de la région perçoivent leurs perspectives de 2009 comme plutôt bonnes
- près de 80% des entreprises identifient la pénurie de main d’oeuvre régionale comme un problème sérieux à résoudre
- plus de 76% sont près à modifier leurs politiques internes pour attirer et retenir du personnel immigrant

Pour accéder au sondage Pole Position complet, cliquez ici.

Dans le même temps, le journal Le Soleil annonce, dans un article du jour et selon des statistiques du Conference Board du Canada, que la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la région métropolitaine de Québec devrait croître de 1,7 % cette année. L’an dernier, le PIB de Québec a progressé de 1,5 % et pour 2010, on parlerait même d’une hausse pouvant atteindre 2,2 %. Toutes ces données récentes sont de bonne augure, dans un contexte mondial difficile. Et comme la région a déjà pris des initiatives majeures pour lutter contre la pénurie de main d’oeuvre et notamment pour attirer de nouveaux arrivants issus de l’imigration, les entreprises régionales devraient pouvoir poursuivre leur croissance dans les prochains mois et continuer à viser la pôle position.

Pour conclure ce volet économique régional, Québec va accueillir la semaine prochaine un conférencier unique, Robert Ward, Directeur de l’équipe prévisionniste mondiale de l’Economist Intelligence Unit’s Global située à Londres, dans le cadre d’une Conférence cocktail qui sera donnée par le 28 janvier au Centre des congrès de Québec. Pour s’inscrire, cliquez-ici.