Obtenir un visa temporaire pour immigrer au Québec : quelle démarche pour décrocher le précieux sésame ? (partie 1/3)

Obtenir un visa temporaire pour immigrer au Québec : quelle démarche pour décrocher le précieux sésame ? (partie 1/3)

L’immigration est une compétence partagée entre les gouvernements du Québec et du Canada. Pour obtenir votre droit d’immigrer au Québec, il y a donc deux paliers à satisfaire, celui du Provincial et celui du fédéral. C’est l’accord Canada-Québec en matière d’immigration du 1er avril 1991 qui encadre ce partage de responsabilités. La responsabilité du gouvernement fédéral est d’établir les volumes annuels pour l’ensemble du Canada, définir et appliquer les critères d’entrée et de séjour; définir les normes de traitement et les catégories d’immigration; admettre les immigrants sur le territoire du Canada.
La responsabilité du gouvernement provincial est de : évaluer conjointement l’emploi proposé; délivrer le certificat d’acceptation du Québec (CAQ). Le Québec doit donc se prononcer conjointement avec le ministère des Ressources humaines et Service Canada sur les effets sur le marché du travail de l’offre d’emploi quand elle est soumise à une confirmation. Il est donc possible de travailler temporairement au Canada grâce au visa de séjour temporaire. Mais il vous faut une validation d’embauche d’un employeur canadien pour obtenir ce visa. Vous devez également vous engager à occuper cet emploi pendant la période prévue et posséder les compétences requises.

Les démarches de l’immigrant :
Vous devrez fournir à votre futur employeur plusieurs documents pour qu’il puisse faire approuver son offre d’emploi temporaire à votre intention :

  • le formulaire de demande de certificat d’acceptation un travail temporaire du Québec dûment rempli;
  • les pièces justificatives requises pour le traitement de votre demande de certificat d’acceptation du Québec (CAQ);
  • le paiement des frais exigés pour l’examen de votre demande de CAQ.

Si l’offre d’emploi de votre employeur est acceptée, ce dernier vous fera parvenir une copie de la lettre de confirmation de son offre d’emploi à votre intention ainsi que deux copies de votre CAQ délivré par le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (l’une pour vous et l’autre destinée à Citoyenneté et Immigration Canada).
Dans notre prochain billet : “Obtenir un visa temporaire pour immigrer au Québec  : les démarches préalables à faire par l’employeur“.