Les français et leurs salaires : prêt au sacrifice pour un meilleur emploi ?

C’est dans l’ère du temps et sûrement un effet Génération Y mais près de 45 % des sondés,toutes générations confondues, annoncent selon un article paru sur le site français chefdentreprise.com que % des salariés français renonceraient à un haut salaire ou à un poste à responsabilité pour une activité ayant plus de sens.

Effet de crise ou bon sens avant tout ? Coup de sang ou coup de blues?  Il est avant tout positif de constater que le salaire n’est plus un élément à priori déterminant dans le choix d’un emploi mais un facteur à considérer parmi d’autres. Et puis, lorsque la passion reprend le dessus, il est démontré que les résultats suivent inévitablement…avec pour heureuse conséquence d’entrainer dans un même mouvement des réajustements à la hausse du salaire. La performance devient en effet de plus en plus un critère d’évaluation des augmentations salariales.