Regards croisés (4)

Regards croisés (4)

A l’aube de ma dixième année de vie au Québec, chaque retour estival sur le continent européen m’invite un peu plus à percevoir la culture et particulièrement la culture française avec un regard extérieur presque nouveau. L’occasion pour moi de faire une analyse croisée avec ce que je vis au quotidien au Canada.
Regards croisés est une série de billets sur plusieurs semaines pour livrer mes observations personnelles sur des aspects typiques qui différencient les cultures sociales et d’affaires européennes et nord-américaines.

La rigueur germanique n’est pas une vision de l’esprit !

Mes pérégrinations européennes m’ayant conduit ces derniers jours à voyager en Autriche, en Allemagne, en Suisse et au Liechtenstein, je redécouvre pour quelques jours et avec étonnement cette rigueur qui n’appartient qu’aux nations germaniques.

Que ce soit dans les lieux publics, les endroits touristiques ou sur les routes, la discipline et les comportements tranchent assez nettement avec les pays latins. L’organisation et la discipline sont élevées au rang de vertus nationales et tout semble pensé pour rendre votre séjour facile et agréable.

Vous pouvez également traverser une rue dans une grande métropole comme Munich sans risquer de vous faire happer par un chauffeur zélé. Des pistes cyclables et des zones piétonnières sont prévues à peu près partout pour permettre à chacun de choisir son moyen de transport et de circuler en toute quiétude.

Enfin le must reste pour moi de pouvoir circuler sur les longues autoroutes qui quadrillent le territoire allemand. Faut-il rappeler que la vitesse n’y est pas limitée ? Et pourtant, rouler à grande vitesse y est plus sécuritaire que partout ailleurs en raison du respect tout religieux de règles informelles que ce sont donnés les automobilistes d’un pays considéré comme l’un des chefs de file de l’industrie automobile mondiale. Il faut donc savoir que lorsque l’autoroute où vous roulez présente 3 voies, il existe un code informel qui veut que l’on ne s’aventure pas sur la voie de gauche à moins de rouler à plus de 150 km/h. Si vous ne respectez la règle, attendez-vous à voir rapidement surgir dans votre rétroviseur des points lointains qui se transformeront rapidement en magnifiques bolides de marques (Porsche, Mercedes ou BMW) qui vous  signifieront que vous ne faites pas partie du club de ceux qui roulent à plus de 200 km/h ! Et tout cela en toute sécurité bien sûr…

Enfin, il est bon de savoir que cette rigueur s’applique aussi au monde des affaires ! Arriver à l’heure à un rendez-vous est un minimum à respecter pour être crédible et attendez-vous à un certain formalisme que ce soit dans les relations inter-personnelles et bien sûr dans les négociations !