Préparer la levée de fonds de sa start-up

Il est reconnu que le succès repose à 90% sur une bonne préparation et à 10% seulement sur le talent. Le financement d’entreprises n’échappe pas à la règle  et les start-up doivent, au delà d’un modèle d’affaires performant et convaincant, se préparer à faire face aux questions de leurs investisseurs potentiels.

Et ce type d’exercice relève d’un certain savoir faire et d’une capacité à bien vendre son projet d’entreprise, de le valoriser auprès de l’investisseur et de définir clairement son retour sur investissement potentiel. J’ai souvent constaté que de très bons projets n’éveillaient pas l’attention qu’ils auraient mérité avoir si les entrepreneurs avaient mieux perçu les attentes des investisseurs.
La présentation suivante de Ben Holmes, de Index Ventures (UK), mérite un détour et donne aux entrepreneurs un aperçu général de la démarche d’investissement et un éclairage intéressant sur la position des investisseurs face à un investissement potentiel :


Dans une démarche de levée de fonds, un entrepreneur averti en vaut deux !