Stratégie Web 2.0 : par où commencer?

Le Web 2.0 est particulièrement populaire ces jours-ci au Québec – cf. Les Affaires (« Cinq conseils pour bien négocier le virage du Web 2.0 » ou « Être sur Twitter pour y être, cela ne sert à rien« ). Devant l’engouement du phénomène des médias sociaux, les entreprises s’interrogent : devrais-je y aller? Et surtout, par où commencer?

Pour apprivoiser le Web 2.0, il faut le démystifier.  Le Web 2.0, c’est le « Web social » ou « Web participatif ». Du point de vue marketing, c’est la socialisation de la commercialisation. Ne donnez pas toute votre attention aux outils. Le Web 2.0, ce n’est pas une page Facebook. Le Web 2.0, c’est une démarche.  Et c’est cette démarche que j’invite mon auditoire à comprendre lorsque je fais des présentations sur le Web 2.0. Une démarche marketing, avec ses objectifs, ses cibles, ses moyens et ses résultats.

Ma dernière présentation sur le sujet s’adressait au SSCD de Québec (Services spécialisés aux commerces de détail). Mon auditoire était composé essentiellement d’associations de gens d’affaires, des Caisses Desjardins et des employés du CLD de Québec. Beaucoup de questions et d’intérêt pour les nouveaux médias. Beaucoup d’appréhension aussi face à toute cette nouveauté.

Mon message : les médias sociaux sont de formidables outils marketing, qui doivent faire partie intégrante d’une stratégie commerciale structurée. Ce ne sont pas de simples gadgets. Ce sont des propulseurs de commercialisation. À condition d’en comprendre la nature. Lorsque vous appréhendez le Web 2.0, pensez « culture » et non pas « outils ».

Christian Amauger est stratège Web chez Akova – son rôle ? accompagner les entreprises à mettre en place, développer et optimiser leur présence Web, et notamment sur les médias sociaux. Vous pouvez le joindre notamment sur LinkedIn et Twitter. Il donne également régulièrement des ateliers sur le Web 2.0 – ainsi que des formations intra-entreprise.

  • http://isabellegenest.wordpress.com isabellegenest

    Très très d’accord avec le fait que c’est une démarche, le web 2.0 Et comme dans n’importe quelle démarche sociale, on y va selon qui on est et on va dans les endroits qui nous intéressent. J’ai réalisé avec le temps que la grande majorité des gens actifs sur le web 2.0 sont comme moi: ils ne sont pas des experts. Et on se débrouille tous très bien.

    Merci Christian pour ce billet.

  • http://www.viadeo.com/recherche/profil/index.jsp?memberId=0021c49c7tvm9hym&distance=2&fullNa Francis Bélime

    Pour poursuivre sur le propos d’Isabelle, il me semble que chacun doit faire son propre apprentissage de ces nouveaux moyens de communication et les utiliser à bon escient selon des objectifs précis (communication institutionnelle ou personnelle, marketing, branding ou autre). Par contre, dans un contexte d’entreprise ou plus largement corporatif, une ligne directrice (ou éditoriale) doit être donnée pour structurer, tout en laissant uhn champ de liberté propre à ces nouveau médias, la communication vers l’extérieur.
    Cela peut se faire de différente façon mais j’aime les démarches ouvertes de type réflexion de groupe. Celles-ci peuvent être tenues en auto-gestion ou être animées par un expert externe qui va canaliser les dicussions et apporter une connaissance pointue du sujet pour susciter les idées et encadrer les orientations voire accompagner la mise en oeuvre de la stratégie web 2.0

    Et le champ des possibilités est tellement vaste qu’il y a encore une vraie place pour les idées créatives…

  • Pingback: Stratégie Web 2.0 : par où commencer? « Akova | Information Mining R&D()