Exporter au Canada…

Les échanges commerciaux entre la France et le Canada restent inférieurs à ce qu’ils devraient être si l’on tient compte de l’histoire des 2 pays et de leur proximité culturelle et affective. Pourtant La France n’est que le 8ème partenaire commercial du Canada (bien que plus de 450 sociétés françaises soient implantées sur son territoire) et le 4ème investisseur étranger au Canada (le deuxième au Québec).

La France est donc le 8ème destinataire des produits canadiens et le 11ème fournisseur du Canada. En 2007, la part de marché de la France au Canada était au plus bas depuis 10 ans, s’établissant à 1,24% (contre 2,83% pour l’Allemagne). La France se positionne cependant comme le premier fournisseur du Canada en médicaments, vins, eaux et fromages, et le 2ème en vaccins, parfums et produits de beauté, et livres.

L’industrie française a largement bénéficié de la bonne conjoncture canadienne, avec un solde commercial en sa faveur (134 millions d’Euros en 2007). Le commerce bilatéral est dominé par 3 secteurs à forte valeur ajoutée : les équipements aéronautiques, les produits pharmaceutiques et les produits énergétiques. À noter toutefois que les échanges commerciaux entre les deux pays sont concentrés sur les deux grandes provinces de l’est canadien essentiellement : le Québec et l’Ontario.

Pour accéder au dossier complet réalisé par la Chambre de commerce française au Canada, cliquez sur le lien : “Réussir au Canada“.

Vous souhaitez aller plus loin et connaitre les stratégies à développer pour s’implanter au Canada, découvrez la série de billets sur ce thème que j’avais postée sur ce blog :

   – Implanter une entreprise au Canada (1) : quelles démarches entreprendre ?
   – Implanter une entreprise au Canada (2) : les aides à l’exportation pour les entreprises françaises
   – Implanter une entreprise au Canada (3) : Connaitre les pratiques d’affaires gagnantes pour réussir
   – Implanter une entreprise au Canada (4) : un tremplin pour le marché nord-américain