Evènements d’affaires : le Web 2.0 peut-il faire la différence ?

Le marketing des évènements d’affaires est un art et dans de grandes villes (comme Québec) où se multiplient les opportunités de faire du réseautage, la stratégie de différentiation prend tout son sens lorsqu’il s’agit de positionner une soirée de réseautage type « 5 à 7″ ou un diner conférence et de se démarquer dans un agenda d’évènements relativement chargé.

Ce simple thème prendrait un billet pour expliciter les différentes alternatives qui s’offrent aux organisateurs, qu’ils soient Chambres de commerce, associations d’entreprises ou autres organismes de développement économique. Par contre, il est aujourd’hui un incontournable si l’on veut développer sa visibilité : l’usage d’une bonne stratégie utilisant les vecteurs du web 2.0.

A la suite d’une entrevue donnée au journal Chef d’entreprises et paru dans le Dossier spécial du mois de mai sur le « Tourisme d’affaires et de Congrès » (p.32), j’ai mentionné quelques moyens simples d’utiliser les réseaux sociaux comme vecteurs de promotion des évènements d’affaires à l’usage des organisateurs. A titre d’exemple, vous pouvez découvrir de bons cas de mise en application dans la région de Québec en faisant une visite de la VETIQ (regroupement des entreprises en TI) ou de la Chambre de commerce française au Canada. Ces deux organismes qui ont été précurseurs à Québec vous apporteront quelques idées sur la dynamique à mettre en place autour d’une approche 2.0 en conjuguant « site internet, blog et réseaux sociaux ».

Pour lire l’entrevue intégrale : Entrevue Francis Bélime_Mai 2010