Spectacle et terroir : un mariage unique pour redynamiser l’économie des régions (2/2)

Spectacle et terroir : un mariage unique pour redynamiser l’économie des régions (2/2)

De retour d’un traditionnel passage sur le plateau du Vercors qui achève généralement les vacances en France en arpentant, comme chaque été, les chemins de montagne chers aux rhônalpins. Et pour moi, une forme de retour aux sources dans ma région d’adoption. Ce plateau atypique, situé à plus de 1000 m d’altitude, caractérisé par des paysages de montagne à couper le souffle, son climat particulier et ses traditions ancestrales, représente le cas typique d’une région qui a du se battre pour organiser son développement économique et trouver des alternatives au travers d’un effort important pour structurer une filière touristique dynamique.

Comme toute démarche de réflexion conduit à des solutions créatives, des projets ont vu le jour au fil des ans et sont devenus pour certains de francs succès, fruit conjugué de porteurs de projets passionnés et d’une idée originale. C’est le cas des soirées « Contes et veillées de l’Auberge de Malaterre » proposées par un couple d’entrepreneurs de Villard de Lans, Lydia et Bernard Chabert. Est-ce la rencontre et le mariage improbable entre un bûcheron du Vercors désireux de prolonger la mémoire de ces ancêtres paysans et d’une rédactrice en chef décidée à quitter Grenoble pour contribuer à faire revivre sa région natale ? Un peu de tout çà comme ils le racontent avec passion pour lancer leur soirée.

L’Auberge, restée authentique depuis sa construction en 1904, sans électricité et sans eau courante, accueille à la tombée de la nuit son cortège de visiteurs pour les convier à un repas traditionnel de produits du terroir (entre charcuterie et bleu du Vercors). Le décor de l’endroit nous rappelle que les temps jadis étaient durs et que fées et sorcières côtoyaient, sous un ciel étoilé, des meutes de loups ou des familles d’ours qui ont fait la célébrité du plateau. En dire plus casserait une bonne partie du suspens et du plaisir de découvrir que réservent ces veillées. D’ailleurs, elles se terminent par une série de contes racontés avec humour et talent par les propriétaires des lieux. Les mystères qui ont fait la réputation des lieux vous préparent alors à retrouver votre véhicule, dans la noirceur de la forêt de Malaterre, pour tenter de rejoindre le confort douillet de votre maison de vacances. Mais imaginez que votre moteur refuse de démarrer ! Frissons garantis…

L’essentiel finalement est de repartir satisfait d’une soirée unissant jeunes et grands unis dans un même plaisir familial avec l’impression d’avoir vécu des moments riches en émotion. Voici donc une autre nouvelle idée de business (NIB) basée sur le concept « Spectacle et Terroir » qui ne manquera pas, je l’espère, d’ouvrir de nouvelles perspectives à ceux qui envisagent de lancer leur entreprises en privilégiant le développement économique régional.

En savoir plus sur l’auberge de Malaterre (Gite/étape) : cliquez ici