Plan d’immigration Canada 2011

Plan d’immigration Canada 2011

Jason Kenney, Ministre de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme du Canada, vient de dévoiler, au début du mois de novembre, le Plan immigration 2011 devant le Parlement.  Il reflète la vision à long terme du Canada en matière d’immigration et reconnaît l’importance de l’immigration pour la croissance économique et la prospérité du pays. Le Canada  compte accueillir entre 240 000 et 265 000 nouveaux résidents permanents. Plus de la moitié (au maximum 161 300)seront admis au titre de la catégorie de l’immigration économique.

Le Canada va conserver un niveau d’immigration  élevé  en raison de sa population vieillissante, d’ un faible taux de natalités et  soutenir la croissance de la population active.  D’ici les cinq prochaines années, la totalité de la croissance de la population active sera attribuable à l’immigration. Parmi les principaux éléments du plan 2011 :

  • Immigration économique au fédéral 80 400
  • Immigration économique au provincial 80 900
  • Regroupement familial :  entre 58500 et 65 500
  • Personnes protégées entre  23 200 et 29 000

Au niveau du Québec :
Mme Kathleen Weil, la ministre québécoise de l’Immigration et des Communautés culturelles, a également déposé, à l’Assemblée nationale du Québec, le Plan-immigration Québec -2011 . Le Québec prévoit accueillir, en 2011, plus de 55 000 personnes immigrantes

Au sein des catégories relevant des pouvoirs de sélection du Québec, entre 58 800 et 62 900 certificats de sélection devraient être délivrés en 2011.
Le nombre de personnes sélectionnées pour chacune des catégories devrait se répartir de la façon suivante :

  • Travailleurs qualifiés : entre 43 000 et 45 000 personnes.
  • Gens d’affaires : entre 9 000 et 10 000 personnes.
  • Autres immigrants économiques : entre 1 300 et 1 500 personnes.
  • Réfugiés sélectionnés à l’étranger : entre 2 300 et 2 600 personnes, dont environ 400 réfugiés ayant fait
  • l’objet d’un parrainage collectif souscrit en leur faveur par un organisme ou par un groupe de personnes.
  • Autres immigrants : entre 700 et 800 personnes.
  • Programme spécial Haïti : de 2 500 à 3 000 personnes.