Êtes-vous prêts pour la consommation collaborative ?

Êtes-vous prêts pour la consommation collaborative ?

Consommation collaborativeVéritable mouvement anti surconsommation, la consommation collaborative apparaît de plus en plus dans notre quotidien. Mais qu’est ce donc que la consommation collaborative ? C’est un mode de consommation où l’usage prévaut sur la possession et où l’échange se fait entre particuliers (voir la source). Au Québec, nous connaissons bien le service Communauto, AlloStop ou Amigoexpress.

Voyez plutôt cette inspirante conférence de Rachel Botsman, auteur de What’s mine is yours. Vous y découvrirez des notions tels que les 4R (Réduire, Réutiliser, Recycler, Réparer), l’accès au contenu plutôt que la possession d’objets, les modes de partage en peer-to-peer, et la place centrale de la e-reputation au sein du modèle.

Aujourd’hui, de nombreux outils permettent de partager du temps (location d’une voiture pour quelques heures), des objets (échange de DVDs), des espaces (location d’espace de stationnements, de bureaux, etc) entre particuliers.
Zipcar et Citycarshare : Partager du temps inutilisé sur une voiture
AirBnB et IStopOver : Partager une maison
Couchsurfing : Louer un canapé chez l’habitant
Zopa ou Lending Club : Prêts entre particuliers

Une industrie se prête particulièrement bien à l’exercice de la consommation collaborative : l’industrie automobile. En voici quelques exemples avec une emphase sur leur évolution.