La maxime d’affaires du mois

La maxime d’affaires du mois

Que représente la vision à long terme pour une entreprise ? Peut-on se contenter d’une réflexion stratégique qui prépare l’organisation à court et moyen terme uniquement ?

Entendu cette semaine lors d’une interview télévisée sur TV5 monde, Jacques Attali, l’homme aux 54 livres, fondateur de 4 grandes organisations internationales dont le Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD) et Planet Finance (organisme de micro-financement qui lutte contre la pauvreté en finançant des projets dans les pays en voie de développement):

« J’ai 20 ans de projets devant moi, cela a toujours été le cas depuis que j’ai 20 ans. Sinon je serai mort ! »

Anticiper, penser à moyen et long terme et avoir des projets de développement ou d’innovation. C’est une dynamique que toute entreprise doit être en mesure d’impulser pour maintenir ou renforcer son positionnement ou sa compétitivité. L’immobilisme est dangereux, la résistance au changement est le cancer des organisations. Seules les entreprises qui innovent (on parle ici d’innovation organisationnelle autant que d’innovation produit ou service) survivront face à une concurrence forte et mondialisée.

La créativité et le bouillonnement de nouvelles idées, la capacité à s’appuyer sur les forces des ressources humaines et matérielles de l’entreprise sont plus que jamais à l’ordre du jour des organisations qui ont une vision à long terme. Bousculées par la concurrence de plus en plus forte des pays émergents du BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine auxquels vient de s’ajouter l’Afrique du Sud), la pérennité et la croissance des entreprises sont à ce prix…

Pour s’en convaincre, il faut comprendre par exemple comment les chinois voient la vision court, moyen et long terme : cliquez-ici

Exprimez vous!

*