Mon stage chez Akova, ou l’art de débuter en entreprise d’une façon stimulante et enrichissante.

Mon stage chez Akova, ou l’art de débuter en entreprise d’une façon stimulante et enrichissante.

Bonjour à tous!

Étant nouvellement stagiaire chez Akova, il est d’occasion pour moi de publier mon expérience sur le blog de l’entreprise. Pour résumer rapidement mon parcours, je suis finissante de la technique d’intégration multimédia du Cégep de Sainte-Foy. D’un profil plutôt intégrateur, il était impératif pour moi de me trouver un stage dans un milieu motivant, où je pourrais pratiquer ce qui me passionne, tout en apprenant davantage sur le milieu et ce qui l’entoure.

C’est donc chez Akova que j’ai eu ma troisième entrevue, et qui allait être la bonne (les deux précédentes ayant annulé)! Ma première impression? De beaux locaux, propres et super bien situés, ainsi qu’un personnel accueillant et souriant. L’intégration avec le reste de l’équipe s’est faite de manière très naturelle et nous avons vite fait connaissance.

J’ai pu vivre chez Akova toute une série d’aventures plus professionnelles les unes que les
autres. En passant par les réunions hebdomadaires, les défis d’intégrations, les stressantes mises en ligne ainsi que le constant besoin de veilles technologiques! La formation que l’école nous offre nous prépare à devenir autonome et prêt pour ce genre d’éventualité, mais ce n’est qu’une fois sur le terrain que l’on prend conscience de ce que tout cela implique réellement. Mais ne vous inquiétez pas, nous pouvons le faire!

Jusqu’à maintenant j’ai beaucoup appris et en fait je ne cesse d’apprendre car le milieu évolue et les besoins aussi. À une époque où le « 2.0 » marque pratiquement le début d’une nouvelle ère axée sur le web participatif, Akova réussit à se démarquer par son engagement envers celui-ci, que ce soit par le biais de blogues d’expertises ou de réseautages sociaux. Twitter, Facebook ou bien LinkedIn sont tous des outils vitrines quasiment indispensables à l’entreprise souhaitant résister au temps et à la concurrence. Et à force d’y baigner, je suis moi-même devenu une apprentie twitteuse!

Akova m’a aussi appris l’importance de donner son opinion durant les périodes d’analyse / conception / production. Ce qui fait la force de l’équipe, c’est la capacité que tous et chacun ont de penser différemment pour ainsi faire évoluer l’idée de départ vers un produit original et fidèle aux besoins du client.

Pour conclure, mon statut de stagiaire n’a jamais rien enlevé à mes compétences ni à ma position au sein du groupe, et Akova a réussi d’une manière très naturelle de me faire sentir comme un membre accompli et nécessaire à l’équipe. Je peux donc affirmer (sans vouloir sembler lèche-botte), être plutôt fière d’être ici, et je ne peux que souhaiter une prolongation de mon séjour dans les locaux blancs du 45 rue Dalhousie.

Gabrielle Bernatchez