La maxime d’affaires du mois: crise et optimisme

La maxime d’affaires du mois: crise et optimisme

L’année 2013 a débuté sous un feu roulant de nouvelles économiques plus ou moins pessimistes. D’une Europe en crise, et qui tarde à voir le bout du tunnel, aux espoirs suscités par une reprise américaine que l’on a du mal à quantifier, la situation de l’économie mondiale semble encore soumise à une zone de turbulence.

Le Canada devrait encore résister en 2013 et connaitre une croissance acceptable de son PIB tandis que les employeurs canadiens restent optimistes face aux perspectives 2013 (lire l’article du Huffington Post Québec « Les employeurs canadiens contemplent un climat de recrutement favorable en 2013« ).

Cet optimisme est bon signe et devrait préparer le Canada a bien passé le cap de 2013. C’est aussi une façon de prendre le chemin du succès comme le confirme cette affirmation de Sir Robert Baden-Powell, le père du scoutisme :

« L’optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès ».

Et je vous renvoie avec optimisme à un billet publié dans ce blog en 2009 soit en plein coeur de la crise des subprimes : « Crise et entrepreneurship : une opportunité« .
Bonne lecture !