Création d’entreprise : le rôle de la convention d’actionnaires

Création d’entreprise : le rôle de la convention d’actionnaires

Lorsque vous décidez de créer une entreprise avec des associés, ceux-ci sont souvent des amis ou des connaissances professionnelles. Vous tablez sur votre complémentarité pour maximiser vos chances de succès.  Ce pari s’avère souvent payant tant la création d’entreprise requiert de multiples compétences et une véritable multi-disciplinarité pour répondre aux exigences quotidiennes des opérations techniques, commerciales, administratives ou financières.

créer une entreprise au QuébecCependant, une fois constituée votre société par actions, vous devenez coactionnaires avec ces amis et ils prennent alors le statut d’associés. Être coactionnaire d’une société, c’est un mariage d’affaires. Et comme pour le mariage, il est préférable de régler certaines questions lorsque tout va bien, c’est-à-dire dès le début des activités de la société. C’est l’objectif premier d’une convention d’actionnaires.

En effet, vous ne voulez surtout pas perdre le contrôle de la société (I) au profit d’autres actionnaires qui pourraient venir s’ajouter par la suite. Il en va de même pour votre pouvoir de vote (II).

Pour aller plus loin sur la convention d’actionnaires, nous vous recommandons de lire ces 2 billets  qui vous éclaireront sur la nécessité de franchir cette étape légale afin de bien clarifier tout situation qui pourrait survenir dans le développement de votre entreprise :

« La convention d’actionnaires : un outil indispensable pour conserver de bonnes relations d’affaires (partie 1) »

« La convention d’actionnaires : un outil indispensable pour conserver de bonnes relations d’affaires (partie 2) »

Pour terminer, vous vous posez peut-être la question de savoir ce que recouvre, en terme de risques et d’opportunités une association en affaire ? Si tel est le cas, lisez également ce billet que j’ai rédigé « Vous souhaitez co-fonder une entreprise : 10 questions fondamentales à vous poser »