La maxime d’affaires du mois : vendeur alligator ou vendeur éléphant ?

La maxime d’affaires du mois : vendeur alligator ou vendeur éléphant ?

écouter pour bien vendreOn décrit souvent la vente en terme animal : Vendeur chasseur ou vendeur éleveur pour qualifier le style de vente de ceux qui assurent la commercialisation des produits et services d’une entreprise (voir cet article « chasseur ou éleveur » pour en savoir plus). Et toute entreprise espère recruter la perle rare : celui qui est capable aussi bien d’ouvrir des portes que de maximiser les comptes clients existants. Je vous livre ce mois-ci une maxime qui emprunte à nouveau au langage animalier et qui traduit parfaitement ce qu’un bon vendeur doit être avant tout : quelqu’un qui possède une excellente capacité d’écoute.

« Pourquoi être vendeur alligator avec de petits yeux, de petites oreilles et une grande gueule quand on peut être vendeur éléphant avec de grands yeux, une petite bouche et de grandes oreilles ! »

Et n’oublions pas qu’une image vaut mille mots…et votre client vous verra toujours tel que vous êtes ! Sympathique comme un éléphant ou dangereux comme un alligator…

Pour découvrir une autre maxime appliquée à la vente, cliquez-ici

  • Pingback: La vente sociale en 6 étapes | Akova()

    • Francis Belime

      Bonjour Raphael,
      C’est juste. Travaillant à cheval entre le Québec et la France, je me rends compte au quotidien du retard pris par la France en la matière. Si on m’y invite à une occasion ou une autre, je me rendrai disponible pour venir en parler :) Amicalement. Francis