Comment pitcher au dessus des nuages…pour faire décoller votre Startup !

Comment pitcher au dessus des nuages…pour faire décoller votre Startup !

Pitcher est un art que les startups ont l’obligation de maîtriser pour lever des fonds. Certains entrepreneurs ont pitché dans un ascenseur, d’autres dans un bus et souvent plus banal dans une salle de réunion bondée d’investisseurs.

Une bonne idée dans les airs peut-elle faire tomber l’argent du ciel ?

financement startupComme la créativité en la matière n’a pas de limite,  Turkish Airlines va lancer le programme Invest on Board. À partir de décembre, la compagnie aérienne diffusera, de manière privilégiée aux passagers voyageant en Classe Affaires, des vidéos de pitchs d’entrepreneurs en quête de fonds. Et si la bonne idée flottait dans les airs ? Et si un homme d’affaires flairait le bon coup ? L’argent pourrait peut-être tomber du ciel…Une aubaine pour les jeunes entrepreneurs qui mènent un combat acharné pour trouver les fonds nécessaires à leur démarrage ou à leur croissance.

Pour espérer faire décoller leur business, le programme Invest on Board offre une chance unique de séduire des investisseurs. Dans un contexte où ils ont souvent du temps à tuer, ceux-ci pourront voir (ou même revoir) votre pitch bien calés au fond de leur confortables sièges, un verre de Champagne à la main et des hôtesses tout sourire pour contribuer à leur détente.

L’accélérateur d’entreprises turque eTohum a déjà choisi 11 entreprises pour le lancement du projet. Chaque mois, de nouvelles startups à la recherche de fonds seront choisies puis « embarquées » pour être ajoutées au menu des passagers en voyage d’affaires.

Peut-on décrocher la lune en pitchant dans un avion ?

C’est bien là qu’est l’originalité de l’idée de Turkish Airlines. Les hommes d’affaires qui perdent un temps précieux dans les trajets aériens (je peux en témoigner pour l’avoir fait pendant 15 ans) pourront voir ces vidéos comme un intermède utile. Ceux qui sont sensibles et soutiennent l’entrepreneuriat et les jeunes pousses pourront évaluer et apprécier des projets. Éventuellement trouver un intérêt pour investir eux-mêmes (ils agissent alors comme anges investisseurs, des perles trop rares mais qui existent) ou simplement partager avec leurs pairs ou mieux avec des investisseurs. Les entrepreneurs peuvent de leur côté multiplier les présentations et donner une plus grande visibilité à leur jeune entreprise.

L’initiative se veut internationale dans le sens où Turkish Airlines annonce desservir 96 pays. Des startups de tous les pays peuvent donc postuler à partir d’une courte vidéo qui servira de critère de sélection par l’accélérateur eTohum. A partir de là, la compagnie vous souhaite « welcome on board » et votre projet est prêt à prendre les airs…

Comme disent les américains, Sky is the limit ! Alors pourquoi pas vous. Incrivez votre startup ici…

En pleine semaine mondiale de l’entrepreneuriat, cet exemple me semble assez inspirant pour inviter d’autres compagnies aériennes à se lancer dans un projet similaire. La démarche pourrait aussi être initiée par des incubateurs innovants qui ne devraient pas avoir de mal à convaincre les Air Canada ou Air France de ce monde, toujours en recherche d’idées nouvelles pour valoriser leur Classes Affaires dans un contexte fortement concurrentiel.

Exprimez vous!

*