Les nouvelles entreprises ont-elles avantage à utiliser les réseaux sociaux ?

Les nouvelles entreprises ont-elles avantage à utiliser les réseaux sociaux ?

Passionné par la création d’entreprise et par les réseaux sociaux, c’est non sans plaisir que j’ai répondu hier à l’invitation de la Fondation Canadienne des Jeunes entrepreneurs (FCJE) pour intervenir dans le cadre de la Rencontre Entrepreneuriat Jeunesse 2013 pour donner un atelier intitulé « Jeunes entrepreneurs : Comment faire la différence grâce aux médias sociaux ? ».

Réseaux sociaux professionnelsLes réseaux sociaux apportent aujourd’hui une nouvelle dimension et un mode de communication peu coûteux dont les jeunes entrepreneurs doivent tirer parti. Que ce soit pour positionner leur compagnie, la rendre plus visible sur le web ou faire la différence sur leur marché cible, il s’agit de savoir comment s’inscrire dans cette tendance et utiliser efficacement ces nouveaux outils ? Comment procéder pour ne pas se laisser emporter par l’enthousiasme et durer dans le temps ? Comment obtenir des résultats et les mesurer ?

L’atelier m’a permis de répondre à ses questions en adoptant le point de vue des entrepreneurs. il a également été l’occasion d’échanger avec les participants qui représentaient des organismes de soutien à la création d’entreprise (CLD, SADC,…) de toutes les régions du Québec. Voici mon support de présentation pour ceux que ce thème interpelle :

Au travers d’échanges animés sur le sujet encore « neuf » de l’usage professionnel des réseaux sociaux, j’ai pu constater que les conseillers des organismes avait une vrai conscientisation de l’importance de ces nouveaux outils. Un rapide sondage parmi les participants m’a permis de collecter quelques informations intéressantes. L’âge moyen des entrepreneurs accompagnés par les organismes de soutien se situe majoritairement entre 28 et 30 ans. Si ce chiffre ne me surprend pas vraiment, quelle n’a pas été mon étonnement lorsque les participants m’ont mentionné le peu de conscientisation (notamment en région) sur l’impact de usage des réseaux sociaux sur le développement dune entreprise. Les conseillers affirme qu’il existe encore un manque flagrant de connaissances sur le sujet et que la distinction à faire entre l’usage personnel et professionnel des réseaux sociaux est loin d’être intégrée. Ceci expliquerait en partie un enthousiasme mesuré lorsqu’il s’agit de passer d’un profil personnel Facebook à une véritable stratégie de communication par le biais d’une page d’entreprise Facebook.

De quoi me permettre d’espérer une nouvelle tournée des régions pour prêcher la bonne parole au travers de nouvelles sessions de formation et de partager avec enthousiasme mon expertise et ma pratique de terrain.

Vous êtes un organisme de soutien ? Vous partagez ce constat ? Contactez-moi…