12 jeunes entrepreneurs québécois décollent vers la France…

12 jeunes entrepreneurs québécois décollent vers la France…

Mission France 2016 La seconde partie du programme d’accompagnement de la Mission France 2016, organisée par la Fondation de l’Entrepreneurship du Québec, est à peine terminée que les regards se portent déjà sur le 12 mars, date de départ pour PARIS.

La journée de travail s’est tenue au 19ième étage de la tour Québécor à Montréal. Une journée intense pour amener les 12 entrepreneurs de la cohorte à prendre de la hauteur pour mettre la main finale à la phase préparatoire de la mission. Ils ont donc travaillé d’arrache-pied sur leur stratégie de positionnement et peaufiner leur sélection de contacts afin d’optimiser au mieux leur programme de rendez-vous d’affaires.

Au-delà du programme officiel concocté avec les partenaires français, notamment le Moovjee et l’OFQJ, il s’agissait en effet d’identifier des prospects (clients, partenaires, distributeurs,…) afin de permettre aux conseillers commerciaux de la Direction Générale du Québec à Paris de prendre contact et d’organiser les agendas d’une semaine qui s’annonce active.

Comme je le répète, et plutôt deux fois qu’une, à chaque cohorte dans le cadre de mon mandat de partenaire de ces missions, le succès à l’exportation se forge avant le départ. Il est important de maîtriser, pendant cette phase de préparation, les grands paramètres de positionnement sur un marché étranger :

  1. trouver la niche de marché dans laquelle le produit/service offrira la meilleure valeur ajoutée
  2. avoir une stratégie claire pour attaquer le marché
  3. identifier des cibles potentielles et s’appuyer sur les bons réseaux

Quant à la culture d’affaires française, nous avons encore eu l’occasion d’en parler en détail. J’espère leur avoir donné un portrait le plus fidèle possible et surtout l’envie de la goûter. Le succès à l’international se conjugue avec la capacité de bien comprendre la culture (sociale et d’affaires) du pays visé et surtout de savoir décoder les principales différences avec sa propre culture. Et en la matière, la France et le Québec sont, contrairement aux croyances, aux antipodes…mieux vaut le savoir avant de partir.

Prochaine étape : au coeur de l’action…

france entrepreneur exportation

Crédit photo : Fondation de l’Entrepreneurship du Québec

Exprimez vous!

*