Portrait des Milleniums

Portrait des Milleniums

Qui sont les Milleniums? Et comment se comportent-ils?

Ce sont tous les jeunes nés dans les années 80 / 99. C’est une génération internationale qui voyage beaucoup et dans le monde entier. Ils constituent une génération très optimiste qui ne veut surtout pas manquer une opportunité.

Une génération ultra-connectée qui s’informe énormément sur  les réseaux sociaux et qui est particulièrement actifs en ligne : ils magasinent beaucoup sur le net en utilisant leurs téléphones intelligents dernières générations.

Des jeunes que l’on voit très souvent  se photographier et afficher leurs selfies sur Instagram mais aussi étaler leurs humeurs sur Facebook avec des émoticônes. Ils mettent beaucoup en avant leurs individualités et leurs unicités: ils considèrent que chaque individu est unique, que chacun a sa personnalité et son physique. Ils demandent donc logiquement aux marques de s’adapter à eux via la personnalisation.

Cette génération est vive et rapide et manque cruellement de patience : pas question pour eux d’attendre. Ils ont besoin à la fois de flexibilité, et de liberté. Ils n’aiment pas non plus les obstacles ni les contraintes. Ils veulent que tout soit fluide, instinctif, spontané. Vous avez besoin de faire un achat, Amazon est là pour vous livrer le jour-même. Vous souhaitez voir une série, vous vous connectez simplement sur Netflix. Vous voulez rencontrer quelqu’un? Vous allez sur Tinder.

Enfin, c’est une génération en rupture avec les générations précédentes. Elle ne veut plus de nos codes et souhaite faire bouger les lignes sur tous les fronts : famille, genre, rapports humains, monde du travail, etc.

Au Canada, en 2014, ils représentaient  30 % de la population canadienne et l’ on prévoit qu’elle représentera 75% de la main d’œuvre d’ici 2028.

Comment les gérer au sein des entreprises?

Cette nouvelle génération sait que leur espérance de vie sera longue ( 85 ans et plus), que leur vie professionnelle ne sera pas linéaire : ils vont connaître plusieurs métiers et différentes entreprises. Il n’y a aucune chance qu’il fasse le même boulot, dans la même entreprise toute leur vie comme les générations précédentes. Ils veulent d’ailleurs changer de poste et entreprendre leur vie professionnelle. Les Milléniums recherchent un véritable sens dans leur travail. Ils veulent faire un métier qu’ils aiment, qui les enrichissent tout en trouvant un équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

Cette génération est assez ambiguë : elle est en attente d’autonomie, elle donne son avis sur tout, mais elle veut également être accompagner. Individualistes mais orientés vers le travail d’équipe.  Elle fonctionne en mode projet sur du court terme. Egocentrée, elle va chercher son propre intérêt et à s’autoformer. Recherchant une mission, un projet, davantage qu’un travail, un mentor plutôt qu’un chef. Leur bien-être au travail passe surtout par des missions qui vont les intéresser avec des objectifs qui peuvent être atteints et qui vont leur permettre d’avoir une vision très rapide du résultat et de savoir ce qu’ils vont en retirer.

Ils veulent plus de justice sociale, plus d’égalité entre les hommes et les femmes, plus de diversité. Ils souhaitent travailler dans des entreprises qui ont des valeurs, qui s’investissent dans le bien-être et également de l’environnement.

Que ce soit  leur demande de flexibilité, leur recherche de bien-être et d’un meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle, leur rapport à la hiérarchie, cette nouvelle génération appelle à de nouvelles attitudes, de nouvelles pratiques de management et de nouvelles valeurs. Pour retenir cette génération il faut travailler de manière plus collaborative et en mode projet «Agile» et réinventer nos méthodes et nos Ressources Humaines.